Chems


NOUVEL    ALBUM


Copyright François Rosentiel
Copyright François Rosentiel

EL Boqala  , entre jeu et rite, la poésie au féminin...

 

De l'arabe  ﺑﻮﻗﺎﻟﺔ - littéralement bocal  -  la Boqala est une pratique algéroise durant laquelle les femmes se retrouvaient pour s’adonner à la poésie, guidées par leur quotidien, l’espoir, l’amour, la nostalgie, l’exil... 

Porteuse d'un double héritage, Chems révèle à travers ce répertoire la richesse et la  musicalité des différents dialectes de la langue arabe.

Chems rend hommage au caractère intemporel du muwashshah arabo-andalou et accorde le genre chaâbi au féminin. Ses compositions s’inspirent de la tradition orale et de poèmes d’hier et d’aujourd’hui... 

Une musique authentique en résonance avec ses souvenirs et ses pérégrinations d’une rive à l’autre de la Méditerranée, et avec tout ce que ces auteurs lui ont insufflé...l'irakienne Nazik Al Malaïka, le libanais Youssef Al Khâl, le mystique marocain Sidi El Mejdoub

 

Un recueil haut en couleurs réunissant des musiciens issus du jazz, 

des musiques improvisées et du traditionnel. 

 

--- Chems Amrouche     guitare, saz, voix     ---    Malik Ziad    gumbri, oud, mandole  ---

--- Laurent Vanhoenackere   fidula    ---    Raphaël Poly    basse électrique  ---

 ---  Emmanuel Scarpa    batterie  ---



PROCHAINS CONCERTS - Cliquez sur la date pour accéder aux infos

 

- Le 01.12.2018 à l'Amphi Opéra de Lyon, Biennale Traces. 

- Le 07.09.2018 @ Hall Blues Club (Pélussin, 42) Caveau de la Passerelle 42410 

- Le 25.08.2018 @ BiBi Prod Festival (69004, Lyon) Parc de la Cerisaie.

- Du 09 au 15 juillet 2018  Tournée en Jordanie (Amman, El Fuheis, Petra)

- Le 03.06.2018 @ Festival Les Arts à Gahard (Gahard, 35490)

- Le 13.05.2018 @ Festival La Dalle s'emballe à Rennes (35000)

- 26.02.2018 @ Bal des Fringants (Lyon, 69001)

- 27.01.2018 @ Babazula (Rennes, 35000)

- 26.01.2018 @ La Mie Mobile (Rennes, 35000)

- 25.01.2018 @ Festival Rennes World Sounds (Bréquigny, 35000)


" Chems se balade aux frontières du jazz, de l’orient, du blues, de la chanson ou de la musique manouche. Bien loin d’être un pot-pourri, Boqala est un album très intime, équilibré et rayonnant qui synthétise toutes ses influences musicales. La voix de Chems est toujours aussi sublime, de celles qui vous collent des frissons à la première note. Un bel album et une belle rencontre."

Amply

L'album a été enregistré au Studio C'est pas des Manières (producteur phonographique)

par Christophe Jacques (enregistrement et mixage) et au Studio Magneto

Le mastering a été réalisé par Franck Choko au Studio Supadope

Photographie et infographie Xavier Pagès.

Soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 


Actualités


Vidéos en préparation courant novembre...


Jordanie, Juillet 2018

Résidence à El Housh, dans le cadre du projet World Beat Wahad. 

 

Ce programme d'échange interculturel entre la France et la Jordanie vise  à favoriser  le rapprochement entre différents acteurs des deux régions. Ici, musiciens français et musiciens jordaniens se sont réunis afin d'échanger  et de partager une expérience humaine et musicale enrichissante.  

Serge Sana (piano), Xavier Saïki (guitare), Malik Ziad (mandole), Chems (guitare,voix), 

Emmanuel Scarpa (batterie), Raphaël Poly (basse), Laurent Vanhoenackere (fidula) 

Et les musiciens jordaniens Issam Elayyan (oud), Murad Rihan (derbouka),

Qusaï Sroor (ney), Hrag Mouradian (duduk). 

Extraits de la résidence


BIOGRAPHIES


(c) Photos de Daniel Peyreplane


Chems

Née à Lyon de parents algériens, Chems Amrouche est éprise de musique depuis son plus tendre âge. Elle commence sa formation musicale au Conservatoire National de Lyon (piano et guitare classique) et poursuit à la Faculté d’Anthropologie. En 2008, elle intègre l'ENM de Villeurbanne (Département Chanson) et Musiques Actuelles du Conservatoire de Lyon. Elle fonde le Trio Bassma aux côtés du musicien syrien Hassan Abdalrahman et enregistre un album sorti en 2012 intitulé "A la croisée des Mémoires"D'une rive à l'autre de la méditerranée, elle est en perpétuel aller-retour...au sens propre comme figuré.  Engagée sur les questions de transmission, elle participe à divers projets de collectage et de recherche autour de la mémoire et de l'oralité et a travaillé comme assistante de recherche sur le projet Place du pont Production mené au CMTRA par Péroline Barbet (Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes) sur les musiques issues de l'immigration maghrébine à Lyon. 

Chems travaille également aux côtés de Serge Sana et Xavier Saïki de la Tribu Hérisson : Le Concert sous la Langue explore la richesse des langues parlées sur le plateau des Minguettes à Vénissieux (69) et dans la métropole lyonnaise. Ensemble ils jouent en direct sur et avec ces enregistrements et célèbrent la vitalité et la diversité rencontrées dans ces cités mondes.


Malik Ziad

Né à Alger, Malik se passionne très tôt pour les instruments à cordes, et plus particulièrement pour le guembri et le mandole. Il  s’imprègne  des  rythmes  exaltés  des  Gnawa et  de  la  musique populaire Chaâbi.  Basé depuis quelques années à  Marseille, ses rencontres l’amènent à des collaborations les plus diverses. Passionné  des musiques du monde , il compose en fusionnant les genres, s’inspire des  répertoire traditionnels, au grès de ses rencontres artistiques et de nombreuses collaborations : Piers Faccini, Trio Sâba, Vincent Segal, Emmanuel Eveno (Trio), Karim Ziad, Louis Winsberg (Jaleo), Amazigh Kateb (Gnawa Diffusion), Michel Alibo, Bojan Zulfikarpatchick, Cheik Zein Mahmoud (traditionnel soufi), Sam  karpiena (Dupain), ONB,  Perrine Mansuy, Djely  Sorry diabatè, Sayon bamba camara, Cie Rassegna, Afro Breizh, Barrio Chino, Les orientales, Mohamed Rouane, Diwan d’Alger…


Laurent Vanhoenackere

Diplômé du Conservatoire de Tourcoing en violon et étudiant en musicologie, Laurent s’est orienté vers la pratique des musiques traditionnelles, notamment irlandaises, tziganes et orientales. Nomade de la musique, il a joué dans de nombreuses formations comme Tchoo Tcha, Almeïda, Simio, Loden, What The Folk ! … Allant du swing manouche à la musique arabo-andalouse, du rock à l’improvisation libre en passant par la musique turque et les musiques afro-américaines. Il est autodidacte à la mandoline ainsi qu’à la guitare. Il a enseigné le violon pendant plusieurs années et fut également intervenant musique auprès de différentes structures dans des projets de création notamment à la Cave à Musique de Macon. 


Raphaël Poly

Attiré très tôt par la guitare basse qu’il pratique en autodidacte dans divers groupes de blues rock, Raphaël s’oriente progressivement  vers le jazz et les musiques improvisées au département jazz du CNR de Lyon où il découvre la contrebasse. Il intègre par la suite La Tribu Hérisson (Lyon), collectif de musiciens axant son travail sur l’improvisation et la création. Cette expérience lui permet de jouer avec des figures importantes comme Jean-Pierre Drouet, Louis Sclavis, Michel Godard, Benoît Achiary, Akosh S., Joelle Léandre… Il confronte sa pratique musicale à l’écriture poétique lors de la création de « Douze poèmes musicaux » avec La Tribu Hérisson et Patrick Dubost et au sein du groupe « Pl[a]in Sud ».

Il fonde Marcelle Bonaventure & Cie avec Lucie Sorin et rencontre le théâtre contemporain en collaborant avec la Cie des Trois-Huit (Lyon) et le Collectif Arts mobiles (Lyon). Dans le même temps, Raphaël travaille sur la rencontre entre la pratique de l’improvisation et la composition électronique, avec comme axes principaux le collectage et le recyclage de sons de l’environnement immédiat et leur mise en jeu dans la composition spontanée. 


Emmanuel Scarpa 

Batteur, compositeur et improvisateur, Emmanuel Scarpa se situe à la croisée de pas mal de chemins de la création contemporaine. Il a commencé par jouer de la batterie dans un groupe de punk-rock de manière autodidacte, son parcours est ensuite marqué par des études d'écriture classique dans les conservatoires de Lyon et Grenoble où il obtient les 1ers prix d'harmonie, de contrepoint et de fugue, le tout couronné par un prix de la Sacem. Parallèlement, sa fascination pour l'improvisation et sa curiosité le mènent à multiplier les rencontres musicales et interdisciplinaires. Batterie, composition et improvisation sont devenues des pratiques inséparables depuis plus de vingt ans, qui l'ont naturellement poussé à initier ses propres groupes tels que Umlaut, Les Métamorphoses, Umlaut Double Trio, Invisible worlds, Blue Yonder et plus récemment MightBrank son solo. Emmanuel Scarpa s'investit également dans les groupes SkullTone, Marteau-Matraque, L'Ensemble Op.Cit, Voodoo, les collectifs Coax et La Forge, ainsi qu'avec les compagnies de danse Ben Aïm (Paris) et Epiderme (Grenoble). Certaines des ses compositions ont été commandées pas des institutions ou des ensembles comme le Quatuor Béla, Radio France, La Forge, L'Ensemble Op.Cit,  et le Ministère de la Culture.


MARC DAZY. LE PROGRES (09/03/2013)

"Chems est arrivée sur un nuage. Atmosphère lumineuse et brumeuse, comme au premier matin du monde. La pureté originelle émane de ce fin métissage entre Jazz, afro blues, groove, pop et musiques d'Orient. De ce chant sans frontières ou se mêlent arabe, français et anglais. Servi par un son d'exception, le trio joue aux passeurs de rêves...ce groupe tout neuf ne demande qu'à voyager, on les suivra volontiers."

 Sarah Yellis, Chouf Chouf (Mars 2015)

"C’est une pluie chaude, salvatrice, comme un bain de jouvence. Les notes tombent drues, épaisses, nourricières. Quand Chems Amrouche chante, les âmes s’ouvrent, deviennent réceptives à un univers fantastique et fantasmé. L’Orient s’invite, s’immisce entre les octaves, en écho à un inconscient collectif. On a l’impression d’avoir toujours connu Chems Amrouche, qu’elle nous accompagne depuis longtemps, un temps infini. Comme une promesse, elle élargit à notre grand bonheur des horizons subtils.

Une sérénité qui résonne comme un écho dans notre humanité enfouie."